Henry Dumans
Galerie créative

Création Graphique #1 Henry Dumans

Dans cette catégorie, je vais partager avec vous les différentes créations graphiques autour des Guy Nichols avec notamment, les couvertures réalisées par Frédéric Tomé alias Asroth, un artiste du groupe ARTitude qui expose un peu partout dans le monde. Il vit à Reims, une ville où l’on sait boire de bons vins avec des bulles (ma boisson préférée). Il est graphiste de formation et vous pouvez retrouver sa page Facebook ici. Le garçon n’en est pas à ses premières armes puisqu’il a bossé pour Third Editions et pleins d’autres.

Frédéric Tomé et Brigitte Lecordier
Frédéric Tomé alias « Asroth » en compagnie de Brigitte Lecordier, voix officielle de Son Gokū

Il a bien voulu abandonner un instant le jeu vidéo, ses fan-art de DBZ ou encore Albator (il adore) pour réaliser les couvertures des Guy Nichols, je dis bravo.

Fan-Art d'Albator par Frédéric Tomé
C’est quand même super beau hein ?

On va se pencher aujourd’hui sur le personnage d’Henry Dumans en vedette sur la couverture du petit dernier, le pavé de 500 pages de la série, le tome 5 : « En Cendres ». Un jeu de mot qui comme d’habitude se comprend en lisant le livre.

Au départ j’ai toujours imaginé Henry Dumans comme un homme distingué mais pas snob. A l’allure qui en impose sans toutefois dominer son interlocuteur. Pas le genre milliardaire excentrique non plus. Pas le style du bonhomme. Certes il a grandi dans une famille très aisée et a passé son enfance au château de Clermont en Loire Atlantique mais je l’ai toujours voulu abordable et non campé derrière on ne sait quel mur de défense. Dans mon esprit revenait souvent André Dussolier ou des hommes de ce genre. A l’allure simple mais dotée d’une certaine classe qui n’effraie pas ou n’ajoute pas de distance. On ne doit pas avoir peur de venir converser avec lui.

Mon amie Vale m’a proposé l’acteur Jerry Douglas, je crois qu’il joue dans Les Feux de l’Amour mais je n’en suis pas sûr. Pas mal mais trop américain à mon goût.

Jerry Douglas

A un moment, j’ai voulu m’inspirer d’un personnage qui m’avait marqué et que j’appréciais tout particulièrement, celui de Carl Manfred dans le jeu Détroit Become Human. Cet artiste peintre privé de l’usage de ses jambes. J’ai adoré ce jeu que j’ai terminé avec ma fille Cassandra soit dit en passant.

Carl Manfred

Ce personnage de l’artiste peintre incarné par Lance Henriksen pouvait être un potentiel Henry Dumans de par son look et ses attitudes. Je l’ai toujours imaginé bienveillant, souriant mais avec par moment une part d’ombre, celle des erreurs passées qui reviennent lentement à la surface au détour d’une rêverie quelconque. Les premiers croquis n’ont hélas pas été concluants.

Premier croquis de Dumans sur base de Lance Henriksen
Bon c’est des premiers croquis en même temps …

Voici les premiers coups de crayons de Fred Tomé concernant Henry Dumans sous les traits inspirés du personnage de Carl Manfred.

Et voici le premier essai de couverture sous forme de croquis. Une fois encore je n’ai pas validé mais j’ai décidé de poursuivre, histoire de creuser le thème à fond et ne pas avoir de regret.

Première croquis de la couverture de "En cendres ..."
Pas trop mon truc ce Dumans là …

Un essai de couverture, cette fois dans les conditions potentiellement publiables. Mais encore une fois ce n’était pas concluant.

Deuxième croquis de la couverture de "En cendres ..."
Pas ouf cet Henry Dumans. Il fait roublard un peu, non ?

Avec quelques changements comme la couleur des cheveux.

Juste la couleur des cheveux qui change mais décidément, non ça ne va pas.

Changement radical pour Henry Dumans. C’est André Dussolier qui est pris comme modèle cette fois et le premier crayonné est très encourageant. Il y en a même deux pour le prix d’un.

Finalement je choisis la version où il sourit le moins alors que je le décris au départ à mon graphiste comme souriant mais je trouve le regard de celui choisi très intéressant et le regard c’est très important dans une couverture de Guy Nichols, pas vrai ?

Voici la première couverture réalisée par Fred Tomé. J’adore personnellement.

Quelques retouches plus tard, voici la toute dernière version. Vous pouvez vous amuser à joueur aux jeux des différences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.