Emma Deleure
Galerie créative

Création Graphique #2 Emma Deleure

Emma n’est visiblement pas un personnage facile à croquer (elle est pourtant belle à croquer, il est vrai). Fred Tomé (@asroth_fred) a dû remettre maintes fois son ouvrage sur la table à dessin, enfin sur la tablette graphique …

Au départ, l’idée que je me fais d’Emma en écrivant est celle d’une adorable petite blonde de 23 ans à cheveux courts et à la frimousse rieuse et douce. Elle doit avoir pour moi un faciès qui colle à sa voix (la voix que j’entends quand j’écris les dialogues en fait) car oui j’entends sa voix quand j’écris ses mots, c’est valable pour tous les personnages d’ailleurs, pas seulement pour les Guy Nichols mais pour tous les romans que j’écris depuis longtemps maintenant. Ça m’aide pour la musicalité du texte et aussi pour que chaque personnage possède un phrasé propre à lui-même.

Donc Emma a une voix douce mais qu’en est-il de son visage, son look ? Tout d’abord je sais que je veux ce personnage dynamique, espiègle, rieur et très compréhensif. Emma est une amoureuse de la vie mais elle ne sait pas s’en préserver. Elle est à fleur de peau mais pas dans le mauvais sens du terme, j’entends qu’elle n’est pas irritable facilement, juste elle est émotive et ne peut pas lutter contre ça. Elle pleure donc parfois, parfois souvent il est vrai mais son sourire fini toujours par revenir à la surface de son joli visage.

J’avoue avoir un peu de mal à dresser son portrait tellement j’ai une idée précise de ce dernier (c’est un comble finalement) mais voilà, je n’ai aucun talent pour le dessin bien que le métier dont j’ai toujours rêvé était dessinateur de BD, je me contenterai donc d’écrire et finalement avec le temps, je me suis fait une raison. Alors je cherche un peu sur le net en tapant « jeune femme blonde à cheveux courts » et je finis par tomber sur cette jeune femme dont j’ignore tout, trouvée sur un site de coiffure. Bref la voici.

Elle correspond en tout à l’idée que je me fais d’Emma. Regardez bien ses yeux, je suis sûr que vous aussi, c’est l’image que vous vous faisiez d’elle. Bon j’ai trouvé mon modèle et j’en suis heureux mais je sais que je vais être genre extrêmement tatillon sur son apparence car Emma est le personnage que je préfère écrire et j’avoue que sa première représentation en couverture est un plutôt mal barrée, jugez plutôt.

Première croquis de la couverture de "Sumo Story"
Euh … là non ! C’est pas possible. J’aime bien les boucles d’oreilles par contre.

On ne peut pas avoir bon tout de suite comme je le disais en commentaire du dessin plus haut … Chaque personnage a d’ailleurs eu droit à une préversion en quelque sorte (j’ai pas dit une perversion bande de petits coquins)

Deuxième croquis de la couverture de "Sumo Story"
Bon ben ce n’est pas encore ça quoi …

Bref Fred Tomé mon graphiste va devoir revoir sa copie et il est du genre à ne pas hésiter à se remettre au charbon. Voici ce qu’il sort dans un second temps.

Troisième croquis de la couverture de "Sumo Story"
Bon ben toujours pas. Pas assez zoomé sur les yeux sur la couverture et elle a le visage tourné du mauvais côté …

Pas mal au niveau du regard que je valide pour la couverture mais bon, je l’avoue le personnage en quatrième de couverture ne me convient pas. Le cou, les épaules, la poitrine, bref je ne retrouve pas cette Emma que j’imagine sans mal lors de mes écritures. Je vais même aller jusqu’à ne pas la mettre en quatrième finalement, ça fait un peu vide du coup et ça m’attriste énormément car comme je vous l’ai dit, Emma est mon perso favori mais bon, mieux vaut rien plutôt qu’un dessin qui la trahit. Voici la couverture finale au super regard.

Quatrième croquis de la couverture de "Sumo Story"
Le regard me plait et il est tourné du bon côté cette fois mais toujours pas d’Emma en 4ème de couv’

Entre temps je fais la connaissance via le net d’une dame vraiment cool qui ressemble plutôt pas mal à Emma. Elle me fait quelques photos que je m’amuse à transformer en dessin grâce à une petite appli gratuite que je télécharge sur mon téléphone et j’avoue bien m’amuser (un rien amuse un auteur). Je vous en livre ici une version avant/après plutôt sympa. Si vous êtes sage (enfin un peu) et si j’ai les moyens, je la ferai venir un jour sur un salon du livre et elle jouera les Emma tandis que je dédicacerai les GN, bref je n’ai pas encore les moyens (elle habite à Los Angeles mais passe parfois à Paris) mais on peut rêver. Si ça peut se faire, ce sera bien cool je pense. Elle est jolie hein ?

Je vous laisse avec M en version Comica (c’est ma petite appli rigolote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.