Galerie créative

Création graphique #6 Rebecca Rossellinni 

 

Rebecca Rosselinni est un personnage qui apparait au tout début du cinquième volume des aventures de Guy Nichols. C’est une jeune femme extrêmement riche, orpheline de père et de mère suite à un accident d’hélicoptère dont elle seule réchappera. 

Elle est une amie d’enfance d’Emma mais pour des raisons expliquées dans ce cinquième volume, les deux femmes demeurent fâchées à mort. Enfin surtout du côté d’Emma. Rebecca vit avec son garde du corps, il est aussi question de deux cuisiniers qui les suivent partout où ils vont, essentiellement entre la France et l’Italie. Une première version est imaginée par Fred et ce n’est pas mal du tout puisque je vais la retenir du premier coup, ce qui n’est arrivé pour aucun personnage jusqu’à présent. 

Toute première version de Rebecca. Elle a sa coupe de champagne à la main (mon graphiste est de Reims…)
Première version à droite et seconde version à gauche. Je vais opter pour celle de droite.

Rebecca Rossellinni a servit de modèle au personnage d’un animé japonais qui utilise jusqu’à son patronyme (à une lettre prêt). Le portrait dressé d’elle dans Lupin III l’aventure Italienne est assez proche du caractère de Rebecca et elle s’est dit particulièrement heureuse d’avoir accepté de prêter son image à cet animé fort réussi. 

Rebecca Rossellinni dans l’animé japonais Lupin III l’Aventure Italienne

 

Rebecca est parfaitement représentée dans cet animé ce qui met en rage Emma qui adore Lupin III et qui aurait rêvée d’être au casting. Rev ne manque jamais une occasion de le lui rappeler.

Le premier dessin de Rebecca a été retenu donc très rapidement, elle est déjà très fidèle à l’idée que je me fais d’elle. On hésite entre coupe de champagne et téléphone portable et finalement on opte pour le téléphone afin de ne pas être ennuyé par une éventuelle loi Evin sur les salons mais il reste des détails comme toujours. Les bijoux qu’elle va porter par exemple…

Etudes collier et boucles d’oreille des deux « R » en or et diamants. Les détails…

Je voulais ces bijoux à ses initiales car Rebecca joue beaucoup de son image très people en Italie. Je me suis dit qu’un côté bling-bling était indispensable…

Les boucles d’oreille sont validées. J’aime beaucoup.

Quelques évolutions vont voir le jour mais dans l’ensemble, elle reste à mes yeux, le personnage parfaitement interprété par mon graphiste, Frédéric Tomé, alias Asroth de son nom d’artiste. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.