News

Guy Nichols et les voitures : Emma Deleure et sa Mini adorée !!

Depuis toute petite, Emma ne jure que par les Austin Mini. Les vraies. Les anciennes. Celles qui ont gagné le Monte Carlo et ont su ne pas grandirent, garder ce souvenir intact dans la mémoire et le coeur des gens. Elle avait une idée très précise de celle qu’elle désirait. Un modèle Cooper pour la puissance, une teinte noire ou British Racing Green pour la couleur mais avec un toit blanc pour y coller un drapeau Union Jack en nuances de gris. Ce sera finalement une Mini noire mais avec toit blanc qu’elle choisira. 

La Mini lorsqu’Emma l’a achetée en Normandie. Pas en super état mais sauvable…
Il y avait du boulot mais rien qui ne fasse peur à Emma.
Les joints prenaient la flotte, les feux ne marchaient pas mais le toit était blanc, c’était le principal !!
A l’intérieur c’était pas la même limonade ! En plus rien ne marchait là dedans…

Elle voulait également un intérieur rouge tartan pour les moquettes ou dans les tons beiges si la voiture était verte. Un tableau de bord en bois parce que ça fait plus anglais et plus chaleureux. Un moteur poussé dans ses retranchements, une meilleure direction, un freinage au top. Une bonne liaison au sol. Bref le cahier des charges était plus que relevé et surtout, non exhaustif. 

Tableau de bord démonté, Emma numérote les fils et redresse ses manches, ça aussi elle l’a fait toute seule !

Emma a acheté cette voiture en bossant comme hôtesse d’accueil pour le tournoi de Roland Garros deux années de suite et le reste de l’année en travaillant comme serveuse dans un resto dans ce quartier de la Butte aux Cailles qu’elle aime temps, celui où se trouvait la boutique de serrurerie de son père. Elle est plutôt du genre économe et a habité un tout petit appartement de 14m2 pendant deux ans en banlieue Sud de Paris pour éviter de tout mettre dans son loyer. Ses fringues, elle les chope en friperie. Elle maintient encore de nos jours qu’on peut toujours trouver de très belles choses dans ce genre de magasins. Parfois même des vêtements neufs et elle a parfaitement raison. 

Bien sûr tout ça c’était bien avant de travailler pour Henry. Tout a changé pour elle à cette période. 

Tableau de bord en place ! Planchers réparés par un pro. Il reste du boulot avant que cette voiture reprenne la route. Faudra un volant déjà…

La Mini qu’elle se dégotte est en mauvais état et Emma le sait mais elle ne l’a touche pas cher pour un véhicule de ce genre. Elle fait le voyage jusque dans l’Eure en Normandie pour la chercher. La vendeuse en demande 3000€ et Emma n’a pas un sou de plus à consacrer à cet achat. Elle sait qu’elle aura au moins autant à remettre dedans comme on dit pour la fiabiliser (si tant est que l’on puisse rendre fiable une anglaise) petit à petit. Son plan est tout tracé. Elle arrive à l’heure au rendez-vous mais un collectionneur vient quand même la voir et débarque quelques minutes après elle avec son épouse. Le couple gare une Mercedes luxueuse dernier modèle. L’homme a déjà trois Mini mais pas en noire. La vendeuse heureusement sera fidèle à sa parole et ne jouera pas le jeu des enchères d’autant que l’épouse du collectionneur insiste pour que cette Mini revienne à cette jeune femme qui a l’air d’en être déjà amoureuse. Emma repart avec mais n’en mène pas large. La voiture a d’important problème de direction, les amortisseurs et les freins sont fatigués, l’électricité fait des siennes et les joints tellement secs que la voiture se remplit d’eau sur la route du retour. Pourtant elle l’aime déjà et lui demande de tenir le coup. Elle confiera qu’elle n’a jamais roulée aussi lentement de toute sa vie…

Emma fait plein de travaux elle même pour abaisser le coût de la facture. Comme l’intérieur qu’elle a retrouvé sur un site de vente internet bien connu. Elle s’est aussi occupé de la rouille en mettant toute la tôle à nue. Pour ce qui est du remplacement de certaines tôles, elle a fait appel à un professionnel qui accepte un paiement en plusieurs fois contre quelques heures de babysitting. 

Emma s’est occupée du coffre et c’est plutôt réussi non ?

Résultat après tous ces travaux : près de 100cv sous le capot la petite Mini, une tenue de route parfaite ! Plutôt pas mal pour une voiture de moins de 700kg !! 

Emma a toujours adoré les voitures et elle considère tout comme Guy Nichols qu’elles représentent un excellent moyen d’évasion. Sa Mini est celle de ses rêves. 

La Mini Cooper est à l’image de sa propriétaire. Rapide, nerveuse, souvent sous estimée à tort, elle est en général première au feu rouge à la ville, tout comme Emma dans la vie. 

Elle ne la prête jamais, même pas à Guy Nichols. Pour monter avec elle, mieux vaut être croyant et connaitre au moins une prière susceptible de donner ses entrées au paradis tellement Emma la pilote à la place de la conduire. 

Voici la Mini de Emma pas tout à fait terminée mais elle roule et mécaniquement tout est au top. Reste encore les jantes à gérer et quelques détails.

« Cette petite bombinette ne roule pas trop vite, elle vole trop bas » dixit Lok-ô qui lui n’a pas de voiture de prédilection à proprement parlé mais aimerait bien pouvoir chiper la petite anglaise à sa propriétaire. Il ne l’a fait qu’une seule fois. Son oreille gauche s’en souvient encore… On ne touche pas à la Mini d’Emma, il est désormais au courant ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.