News

Guy Nichols et les voitures…

Guy Nichols a cette adoration pour les voitures. Il l’explique comme une sorte de liberté absolue. Un moyen d’évasion pour aller encore plus loin. D’un point A à un point B mais sans occulter le monde comme le ferait un vol long courrier où l’on s’endort à Paris pour ne se réveiller que bien plus loin en ayant tout louper. En voiture on ne survole pas le monde, on le traverse vraiment. On s’arrête quand on le désire, on découvre et on parle avec ceux qui vivent là, à cet endroit où l’on vient de serrer le frein à main. 

Difficile de choisir une voiture fétiche pour Guy. Comme moi, il en aime tellement. J’ai voulu un modèle d’exception, celle qui comme lui a tout gagné la même année. La seule à l’avoir fait. Les 10 rallyes de la saison à elle seule ! La machine ultime qui danse sur les routes corses mais pourrait j’en suis sûr traverser toute l’Afrique. 

Une Lancia Delta Integrale c’est d’abord ce petit éléphant tout rouge de colère qui fonce tout droit et bouscule tout dans la hiérarchie. 

Ma Lancia Delta HF qui va si bien à Guy Nichols ! Comme lui elle a tout gagné la même année !!

C’est une italienne alors elle va vouloir capter toute votre attention en permanence, multipliant les petites pannes. Rouillant à la moindre goutte. Certains disent que les Lancia, « on les entend rouiller sous la pluie » et c’est pas complètement faux car je dois reprendre sans cesse des points de rouille sur la mienne. 

La Lancia Delta HF de Guy Nichols est une quatre roues motrices équipée d’une ligne d’échappement non homologuée et au moteur et turbo gonflé. Elle ne fait pas dans la discrétion puisqu’elle est toute décorée aux couleurs de l’équipe d’époque alors sponsorisée par Martini. C’est pas pour être vu mais c’est aussi un pied de nez à cette soi-disant bonne pensée collective qui veut qu’on n’affiche plus une marque d’alcool nul part et encore moins de marque de cigarette. Mais peu importe puisqu’elle fait dessiner des sourires sur les visages des gosses qui la croisent du regard. 

Notion de liberté avec ma Delta en pleine nature. Elle roule peu, juste pour le plaisir et l’entretenir. Elle laisse cette nature tranquille et réveille sa vraie nature de temps à autres…

 

Guy Nichols n’a pas peur de dire que la formule 1 c’était bien mieux du temps de ces sponsors là. Les Camel, John Player Spécial ou bien Marlboro. D’ailleurs il sera question de Marlboro à un moment dans un prochain Guy Nichols, il n’allait pas laisser les choses s’écrouler et s’écouler très longtemps… 

Enfin mon grand père a jadis acheté une Lancia Delta toute blanche, pas un modèle sportif comme la mienne mais une version bien plus sage mais qui avait tout de de même une sacrée pèche. Il adorait lire. Il n’aura jamais lu de Guy Nichols… Comme quoi il ne faut jamais laisser filer le temps. 

Pour me faire plaisir j’ai un jour placé cette Lancia Delta aux côtés d’une Toyota Celica en hommage au jeu vidéo SEGA Rally, le meilleur jeu de bagnole à mon avis. 

Les deux belles sur le stand de l’Association NemcoShow qui préserve et surtout partage l’histoire du jeu vidéo. Les visiteurs les ont adoré et ont vraiment pu les approcher.

Elles étaient arrêtées, là. Calmes et tranquilles et pleins de visiteurs les ont admiré. J’étais heureux d’avoir pu les remettre sur roues. Depuis elles roulent toujours, pour moi comme dans les lignes du héros dont j’écris et traverse la vie.

2 commentaires

  • Meignan Matthieu

    Ces voitures sont mythiques. Leur bruit nous rappellent que parfois, le tonnerre peut avoir visage Mécanique dans ce cas précis 🙂

  • Vale "La boss"

    De très belles voitures entretenues par un passionné. Guy Nichols sait nous faire partager sa passion dans ses livres et c’est un véritable bonheur même pour une personne qui d’origine ne s’intéresse pas aux voitures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.