News

La maison du lac de Guy Nichols : entre Idaho et Montana.

 

Attention, ne pas consulter cet article avant la lecture du tome 4 des aventures de Guy Nichols. 

Guy Nichols a, à un moment de sa vie, décidé de tout quitter. Ne se remettant pas de la pression médiatique suite à l’affaire du Tueur au Colt. L’esprit cisaillé entre son amour fou et si soudain pour Emma et sa passion pour Sandra depuis son plus jeune âge, il décide donc de vendre tout ce qu’il possède à Paris, qui consiste en un quatre pièces avec parking. Il conserve un cabriolet Ford des années 50 qu’il gare chez un ami.

Il achète plusieurs voitures d’occasions dont chaque pièce fait du bruit sauf le Klaxon. Il les retape dans chaque pays qui lui tient particulièrement à coeur. 

Ecosse, Japon, Pologne, Suisse, Italie et Etats-Unis. C’est dans ce dernier que Guy Nichols décide de se « lancer » comme il se dit alors. 

Avec l’argent qu’il lui reste il retape une maison au bord d’un lac non loin d’une petite ville de l’Idaho : Wallace. Il a repéré cette ville dans le film « Le Pic de Dante », il aime les endroits calmes mais non dénués de vie. Une vie calme dans laquelle il veut entrainer Sandra. 

Wallace dans l’Idaho, le lieu du tournage du film : « Le Pic de Dante »

Il se voit glisser lentement sur le lac pour une ballade en barque et lui parler enfin de Emma. Cette femme qu’il a rencontré dans un instant si étrange, au delà de ce que peut être la vie. L’enfer déjà. La tenir dans ses bras après l’avoir sauvé était une notion du paradis. Il doit le révéler à Sandre. 

Revett Lake non loin de Wallace. A la frontière de l’Idaho et du Montana. Guy Nichols choisira ce lieu pour y construire une maison.

Il va repousser l’instant sans cesse. Révéler l’existence de cet endroit à Sandra. Il ne sait pourquoi. Lui apparaît extrêmement compliqué. Il se dit qu’elle va prendre ce présent comme la preuve ultime de son unique amour alors qu’il désire désormais le partager également avec Emma. 

Dans les romans Guy Nichols, un morceau de roche s’est détaché de la montagne et est tombé dans le lac. Il forme comme une petite presqu’île sur la rive gauche du Lac. L’endroit idéal pour observer le coucher du soleil.

En pleine montagne, le lieu a lui aussi un goût de paradis. L’eau cristalline sur laquelle se dessine les reflets de ces paysages restés sauvages sont comme des baumes à l’âme. Une manière d’oublier le mal qui ronge les êtres et empêche de vivre heureux. Pas de meilleur médicament qu’un lieu où tout est suspendu aux sourires de ces dames. 

Emma et Sandra en ce lieu magique, Guy y pense à chaque planche remontée, chaque fenêtre posée, chaque clou planté. Bien sûr il se fait aider par des professionnels de la région mais il y met tout son coeur. Il aime énormément le travail manuel qu’il juge bien plus concret. Plus immédiat. 

Cette peinture figure dans un magazine feuilleté par Sandra alors qu’elle n’a qu’une dizaine d’année. Guy l’observe de loin et se dit que cette représentation d’une maison près d’un lac incarne peut être le lieu idéal où la petite fille aimerait vivre. Il tient alors la promesse dans son for intérieur de la lui construire quand il sera plus grand et sur ce ponton il pourrait même lui avouer son amour, qui sait ? 

Deux voitures séjournent avec lui à Revett Lake, une Camaro SS de 1968 qu’il n’a pas eu le temps de remettre en route et un pick-up Ford des années 70 qui accuse ses années mais reste encore brave à la tâche. Il est presque ancré dans le paysage tellement il est courant dans ces contrées. 

Le vieux Ford F150 a plus de 150 000 Miles mais démarre au quart de tour. Guy Nichols l’adore. Il tourne au GPL pour moins polluer. 

 

La Chevrolet Camaro de 1968 attend patiemment dans le garage de la maison du lac. Sous sa bâche, elle aurait bien besoin d’un nouveau coeur. Son carburateur est bien malade. Guy Nichols la remettra en route avec Sandra. Moment magique qui restera gravé dans son esprit à jamais. Les jantes par trop bodybuildées à leur goût se verront remplacer par des modèles d’origines.

L’électricité est produite par des panneaux solaires à accumulateurs et l’eau est pompée par une éolienne. Le traitement des eaux usées se fait par un système d’épuration et de filtration naturelle à base de plantes et de différents sables. Tout a été pensé pour impacter le moins possible l’environnement si préservé de ce lieu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.