News

La maison écossaise d’Henry Dumans

Henry Dumans a toujours caressé le rêve de posséder une propriété dans ces pays qu’il aime tant. 

Bien sûr il possède ce fameux Manoir dont il est extrêmement attaché en région parisienne à Boulogne Billancourt mais il aime aussi tout particulièrement deux autres pays : l’Ecosse et le Japon. 

Penchons-nous dans un premier temps sur l’Ecosse, sans doute l’un des plus beaux endroits sur terre d’après Henry.

Le Loch Faskally en Ecosse. Un endroit fantastique, idéal pour situer la résidence d’Henry.

Il y possède une maison au bord d’un lac, un Loch comme on dit là bas. Il s’agit du Loch Faskally près de la petite ville de Pitlochry. Une bourgade d’un peu plus de 2800 habitants. 

La petite ville de Pitlochry en Ecosse sous un ciel bleu à l’automne. Magnifique endroit.

La maison est ceinte de murets de pierres sèches, bordée d’un côté par le lac et de l’autre, au delà de la petite route sinueuse propre à cette région du monde, une magnifique forêt qui, lorsque l’automne arrive, étale sur le paysage ses teintes irisée de rouge et d’orange.

La maison d’Henry le jour de son achat et avant les travaux. Depuis elle est bien plus fleurie, les toitures sont neuves et l’entrée a été modifié. Les annexes ont été transformées en garage pour les voitures. Ils abritent une Jaguar XJC couleur fougère, une mythique XJ220 et une très belle Austin Mini Cooper et un incontournable Range-Rover.
La maison d’Henry vue du ciel. Depuis les pelouses sont à l’anglaise, c’est à dire parfaite et elle est bien plus fleurie.

 

Henry y pratique la pêche, seul ou accompagné sur une barque. Il relâche presque toujours les poissons, équipe ses lignes d’hameçons qui provoquent le moins de dégâts possible aux saumons. Il se permet d’en pêcher tout de même quelques uns, il les cuisine pour sa petite équipe, avec l’aide d’Emma parfois.

Il aime surtout la pêche car elle est « propice à la réflexion et permet ce recul nécessaire à toutes décisions importantes » dit-il. Il aime aussi et surtout l’Ecosse pour la qualité de son accueil. « L’hospitalité écossaise n’est en rien une légende. » déclare-t-il souvent.  

Les promenades le long du lac sont des moments privilégiés.

Il est à noter qu’Henry possède une petite maison également dans Londres mais bien trop exiguë pour toute la team. Elle n’est que peu utilisée à part une fois par Sandra et une autre fois par Emma et Guy lors d’un séjour rapide dans la capitale britannique. Je vous en donnerait détail lors d’un prochain article car cette demeure bien que peu usitée n’en reste pas moins un moment important des Guy Nichols. 

Henry achète surtout une maison pour sa situation. Son parc, sa vue. C’est avant tout une affaire d’ambiance, de lieu. Une maison peut toujours évoluer, se transformer mais le lieu où elle s’est ancrée, restera lui même. Il changera peu.

En terme d’endroit on peut difficilement faire mieux et plus « ressourçant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.