News

Le robot de Sandra.

Sandra dès le premier tome présente à Guy Nichols un compagnon bien particulier. Son robot Roméo est bien plus qu’une simple machine, il est un véritable confident. 

Il vit dans l’appartement de Sandre au dernier étage du Manoir de Boulogne et possède une mémoire d’apprentissage ainsi qu’une puce d’émotivité réglable (je me suis inspiré du personnage de Data dans Star Trek (ceux avec le commandant Picard). Il y a d’ailleurs un film ou les Borg (ceux là ne joue pas au tennis) se servent de sa puce d’émotivité pour essayer de se mettre Data dans la poche. 

Data de Star Trek, la caution scientifique qui remplace Spock en quelque sorte. Un personnage très attachant.

 

Un Borg. Heureusement qu’on l’a pas eu sur les courts de Roland Garros celui là.

Le robot de Sandre est inspiré de deux véritables robots en fait. Ils sont tous les deux signés Aldebaran Robotics, une société française, (aujourd’hui rachetée par une entreprise japonaise) créatrice des robots humanoïdes Roméo et Nao. 

Roméo, le robot français par Aldebaran Robotics. Celui de Sandre est bien plus perfectionné.

Celui de Sandre est un mix des deux en fait. Il a la taille de Roméo (environ 1m40). Sandra mesurant 1m60 pile, je me suis dit que la taille du robot était impeccable. Le nom de Roméo est resté (il y a une bonne raison à ça vous le découvrirez en lisant les GN) mais il a plus l’aspect d’un Nao (bien plus sympa à mon goût niveau bouille.) Sa couleur reste le bleu et blanc. 

Nao le petit robot adorable d’Aldebaran Robotics. J’ai préféré cette bouille là plutôt que celle de Roméo. Le robot de Sandre a donc cette tête bien plus sympathique.

Bien sûr ses fonctions vont bien au delà de ces deux machines existantes de nos jours. C’est là que je m’accorde un petit écart avec le présent. Roméo n’est pas qu’une simple machine et il va avoir un rôle important au fur et à mesure des tomes. Il est de plus très épris de Sandra. Il peut soutenir des conversations et a une mémoire incomparable. Il est très poli et parle de manière très posé. 

Evidemment Lok-ô profite de la mémoire extraordinaire du robot et ne manque pas de lui apprendre des gros mots ce qui fait enrager Sandra. Cette dernière intègrera une nouvelle fonction à Roméo nommée : « Lok-ô Must Die » clin d’oeil au film Roméo Must Die avec Jet Li en vedette. Elle se  servira une fois de cette fonction et Lok-ô prendra cher. 

Le film qui a inspiré la phrase/code de Sandre

Guy Nichols et Roméo auront parfois de longues conversations sur la vie et ce petit robot pourrait bien nous donner des leçons d’humanité. 

2 commentaires

  • Nasa

    De superbes références pour le robot de Sandre 😚

    Entre Data et Roméo doit mourir 😍 !!

    C’est toujours top de pouvoir construire une image avec ce que tu nous donnes comme détails.

    Hâte de pouvoir lire la suite.

    Nasa

    • Guy Nichols

      Merci !! Je m’inspire souvent de différentes références tirées de mes expériences personnelles (j’étais allé à la présentation de Nao à l’époque) et j’adore Star Trek et le personnage de Data (j’aime bien aussi le Data des Goonies héhé.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.